PRISON AVEC SURSIS POUR DES ETUDIANTS

dimanche 12 août 2018

4 étudiant-e-s de la faculté de Lettres de Besançon ayant participé en février 2017 à une action contre la mise en place de la sélection en master ont été lourdement condamné-e-s le 27 juillet dernier.
Leur crime ? Interpeller en séance le président et la vice-présidente lors d’un conseil d’administration..! Ces derniers avaient appelé en renfort 50 flics en tenue anti-émeute !!
Le message politique de la « justice » est limpide, non ?



Toutes les brèves du site