ATTEINTE AU DROIT DE GREVE DANS LES DEUX-SEVRES

SAVOIR POUR AGIR
mardi 25 février 2020
par  Sud Educ Bourgogne

Un cran a encore été franchi dans la répression des mouvement sociaux.
Lundi 17 février 2020, un professeur des écoles remplaçant a été envoyé par l’administration pour prendre en charge une classe dans une école primaire de Niort. L’enseignante titulaire est gréviste depuis le 5 décembre dans le cadre des mobilisations contre le projet de loi sur les retraites.

L’intersyndicale des Deux-Sèvres Cgt Educ’action, FNEC FP-FO, SNES-FSU et SUD Education 79 dénonce une atteinte inacceptable au droit de grève.
Tous les personnels de l’Education nationale, y compris les personnels non-titulaires (AED, enseignants contractuels, ...) peuvent se mettre en grève. Il s’agit là d’un droit fondamental et constitutionnel.
Tout salarié de l’Education Nationale, fonctionnaire ou non, a le droit de se mettre en grève (préambule de la Constitution du 27 octobre 1947 et art 10 de la Loi du 13/07/83).
Les modalités sont fixées par les art L. 521-2 à L. 521-6 du Code du Travail qui reprennent les dispositions de la loi L. 63- 777 du 31/07/63 qui réglemente la grève dans les services
publics.
C’est pourquoi, M. le DASEN des Deux-Sèvres par respect du droit de grève, nous vous prions de bien vouloir prendre les mesures pour que cesse immédiatement le remplacement de professeurs ou agents grévistes dans le département.


Documents joints

PDF - 102.5 ko

Agenda

<<

2020

 

<<

Septembre

 

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
31123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
2829301234
Aucun évènement à venir les 6 prochains mois

Annonces

Nous contacter

07 80 03 28 70

contact@sudeducbourgogne.org

2 rue du parc, 71100 Chalon-sur-Saône