LIBERTE DE LA PRESSE MISE EN CAUSE AVEC LA GARDE A VUE D’UN JOURNALISTE

nouvelle atteinte au droit d’informer
samedi 18 janvier 2020
par  Sud Educ Bourgogne

Garde à vue abusive du journaliste TAHA BOUHAFS : TAHA doit être libéré, il en va de la liberté de la presse
Ci-dessous, le communiqué de presse signé par plusieurs organisations dont Solidaires


Documents joints

PDF - 460.4 ko