CARTE SCOLAIRE 2019 en Saône et Loire : LE VOTE DE LA HONTE

dimanche 3 mars 2019
par  Sud Educ Bourgogne

le CDEN s’est tenu vendredi 08 février 2019 à Mâcon.

Le syndicat dit « majoritaire » a voté favorablement -comme les autres organisations syndicales, snudi-FO/SE-UNSA/SGEN-CFDT, si on a bien suivi- à des dizaines de fermetures de classe dans le département. Et en tressant des louanges au DASEN s’il vous plaît.

Extrait de la déclaration faîte par le syndicat dit « majoritaire » (peu importe si la participation aux élections est inférieure à 50%...).
Attention, extrait à savourer doucement afin de ne pas s’étrangler. Vous allez voir, c’est délectable…

"Dans le 1er degré, la situation est un peu inédite. En effet, les organisations syndicales, dont la FSU, ont voté de manière favorable à un projet de carte scolaire. Ce vote visait à sanctionner -sic !- de manière appréciative un projet cohérent compte tenu des moyens alloués, bien que ceux-ci restent bien insuffisants.
Mais pour le moment, la FSU salue les efforts fait - sic -pour cette carte scolaire, en particulier en ce qui concerne les écoles rurales et les écoles qui sont ou mériteraient d’être dans des dispositifs d’éducation prioritaires -sic-"

Le Dasen s’épanche et s’en étonne même dans la presse locale (JSL du samedi 09 février c’est-à-dire le lendemain du vote unanimement favorable au CDEN) « Je n’avais jamais vécu ça ». Vraiment émouvant et touchant, non ?

L’an passé une cinquantaine de fermetures de classes en Saône et Loire était annoncée. Comme il y avait eu des réactions le Dasen avait rétropédalé.

Pour la rentrée prochaine 2019, pas de rétropédalage mais des dizaines de fermetures mais la « situation est un peu inédite ». Désormais selon la novlangue pseudo syndicale en vigueur quand le snuipp vote favorablement -avec FO/UNSA & CFDT- à des dizaines de suppressions de classes et seulement pour l’ouverture de 7 classes supplémentaires dédoublées en CP ou CE1 cela s’appelle « sanctionner de manière appréciative »... Où vont se nicher les artifices de langage pour faire des courbettes à la hiérarchie administrative !!

Gros effort du Dasen d’après le même syndicat pour les écoles rurales. Qu’on en juge, rien qu’en Bresse 7 à 9 fermetures de classes sont programmées ! Les parents d’élèves qui se mobilisent actuellement apprécieront.

Certains diront que les enseignants du 1er degré en Saône et Loire n’ont ce qu’ils méritent puisque le Snuipp est à nouveau sorti en tête lors des dernières élections.
Certes.

Mais, les enfants (et leurs parents) ont-ils mérité ces 33 fermetures de classe ?

Mais, les enfants regroupés en maternelle à 3 niveaux (petits, moyens, grands) qu’ont-ils fait pour mériter ça ? Ils n’ont pas voté Snuipp, eux !

Sud éducation bourgogne a interrogé le 14 février dernier par courriel le snuipp pour connaître les raisons de ce vote. Aucune réponse officielle n’est parvenue à ce jour...

Le syndicat Sud Education Bourgogne s’insurge contre ce vote des organisations professionnelles le 08 février dernier et est en désaccord complet avec ces « syndicats » qui ne luttent pas mais qui avalisent la démolition du service public d’éducation dans le 1er degré.

SUD EDUCATION BOURGOGNE appelle ses adhérent-e-s et sympathisant-e-s à soutenir toutes les actions des parents en cours afin de maintenir de ce qui existe comme écoles et comme classes dans le 1er degré du département.


Agenda

<<

2019

 

<<

Mai

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
293012345
6789101112
13141516171819
20212223242526
272829303112