COMMUNIQUE DE PRESSE

Tous ensemble contre les régressions
lundi 2 avril 2018
par  Sud Educ Bourgogne
popularité : 11%

Contre la politique d’austérité du gouvernement : SE REUNIR, AMPLIFIER LES MOBILISATIONS AGIR MAINTENANT

La journée du 22 mars dernier a réuni 500 000 personnes dans les manifestations et plus de 200 000 grévistes dans l’Education nationale.
Les mobilisations dans les universités, les lycées et les collèges et les écoles mais également celles des hospitaliers ou des cheminots sont liées : elles ont en commun la défense du service public. Ce sont des mobilisations pour la défense des conditions de travail des personnels mais également pour les usagers.
Attaqués de toutes parts, depuis des années, les services publics constituent notre bien commun.
Attaché à la qualité des services publics SUD EDUCATION BOURGOGNE relaie l’appel de la Fédération des syndicats SUD qui s’est positionnée en faveur d’une grève reconductible à partir de mardi 03 avril.
A l’Éducation Nationale, les raisons de se mobiliser ne manquent pas : 1er degré : 51 fermetures de classes en Saône et Loire. Des dizaines de fermetures imposées par le DASEN alors que le président de la République a déclaré le 17 juillet 2017 lors de son discours à la conférence des territoires :« ce qui est sûr c’est que les territoires en particulier les plus ruraux ne peuvent plus être la variable d’ajustement d’économie. C’est pourquoi d’ici là en particulier il n’y aura plus de fermeture de classes dans les écoles primaires ». A cela s’ajoute une baisse de 10% des postes aux concours... 2nd degré : baisse de 20% des postes aux prochains concours. BAC/Parcoursup : cette « réforme » se fait au pas de charge avec une méthode inadmissible (remplir les fiches avenir avant que le décret ne paraisse officiellement !). Surcharge de travail et quasidisparition du baccalauréat comme épreuve égale et anonyme pour tous les élèves. Le BAC version Blanquer impose une baisse des horaires disciplinaires et donc des postes avec mise en concurrence accrue entre élèves et établissements ! Université : sélection mise en place par le plan VIDAL, c’est la poursuite de la destruction de l’enseignement supérieur public engagée avec la LRU de 2007. Concrètement, c’est la porte ouverte à la hausse des frais d’inscription et un cadeau pour l’enseignement privé qui va accueillir moyennant finances les bacheliers recalés... Pour tous dans la Fonction Publique : baisse des salaires pour tous les agents avec la hausse de la CSG, hausse très faiblement compensée par une indemnité non pérenne ! Sud Education Bourgogne invite à se rassembler demain mardi 03 avril à Chalon/Saône devant la gare à 14H30 aux côtés des cheminots et des agents hospitaliers. LES REGRESSIONS SOCIALES, ça SUFFIT ! Pour ce faire, des préavis de grève ont été déposés pour couvrir les personnels mobilisés.

L’ECOLE N’EST PAS UNE ENTREPRISE L’EDUCATION N’EST PAS UNE MARCHANDISE


Documents joints

communiqué de presse
PDF - 94.8 ko

Agenda

<<

2018

>>

<<

Septembre

>>

Aujourd’hui

LuMaMeJeVeSaDi
272829303112
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930