Solidaires avec les lycéens demandeurs d’asile !

jeudi 8 septembre 2016
par  Sud Educ Bourgogne
popularité : 11%

Alerté par le Réseau Education Sans Frontière (RESF), le syndicat SUD EDUCATION BOURGOGNE tient à informer de la rentrée difficile avec des situations préoccupantes pour 4 jeunes lycéens majeurs scolarisés dans des établissements du bassin minier en Saône et Loire
Ces quatre élèves (3 garçons et une fille) scolarisés sont demandeurs d’asile : bien que jeunes, les aléas de la vie ne les ont pas ménagés, certains ayant survécu à des situations terrifiantes. Au moins deux sont orphelins, quant aux deux autres ils sont sans nouvelle de leur famille en raison des tensions politiques existantes dans certains pays.
Outre les méandres administratifs rencontrés, outre l’absence d’allocation de rentrée pour les fournitures scolaires, la question du logement en cette rentrée de septembre est cruciale : comme ils sont majeurs, ils n’ont plus accès aux foyers. D’ailleurs ces jeunes gens viennent de passer l’été dehors. Si les établissements disposent d’internat, ceux-ci ne sont ouverts ni en fin de semaine ni durant les vacances scolaires. Des citoyen-nes vigilant-es et des collègues enseignants essaient de suppléer momentanément aux carences de l’Etat. Mais cela ne saurait suffire.
Devant l’urgence de la situation, SUD EDUCATION BOURGOGNE demande instamment :
- la régularisation administrative et la reconnaissance du droit d’asile pour ces 4 lycéens,
- un logement pérenne afin de permettre une poursuite d’études sereine.
Dans une période où beaucoup nous rebattent les oreilles avec les « valeurs de la République » notamment la classe politique (tout bord confondu) certains semblent avoir oublié dans le triptyque de la devise républicaine le terme de « Fraternité ». Il apparaît ici nécessaire et indispensable d’arrêter les rodomontades et de passer aux actes concrets.


Navigation

Articles de la rubrique